Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 11:56

Je viens de voir en replay sur BFMTV cette vidéo datée d'hier soir, dimanche 14 décembre.

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/replay/bfm-politique/

Je n'en crois ni mes yeux, ni mes oreilles.

Un des plus renommés économistes de France fait une bourde énorme sur le concept de rente et de profit.

Il dit, textuellement, et Dieu sait combien son débit de parole prononcé entre sa barbe est difficile à retranscrire. Il m'a fallu une bonne heure pour transcrire un tout petit plus d'une minute, mot à mot, ce qu'il disait.

"Les professions réglementaires ne sont pas les principales rentes... ça concerne 0.04% du PIB français..

Les principales rentes sont bien ailleurs.

Elles sont dans d'innombrables corporatismes, la corporation permanente de l'Etat, l'aide au logement, les départements en sont d'autres, la structure même profondément de la société française passible du principe de précaution en est une trace....

Ca tient profondément à ce que nous sommes une société rurale qui est donc conditionnée par les rentes et non pas une société maritime comme nous pourrions l'être comme le sont toutes les grandes nations qui sont nées du profit.

C'est la grande bataille entre la rente et le profit, entre le retour au même ou l'acceptation du changement, l'acceptation de l'autre, du progrès."

En entendant ce discours, j'ai cru entendre un juge des disputes pouvant exister entre Quesnay et Adam Smith, tous les deux défenseurs d'un même ordre oligarchique antirépublicain, en aucun cas d'un économiste à jour de tout ce qui a pu se passer depuis bientôt 250 ans, tant en notre nation, qu'à travers le Monde. Il a carrément oublié les révolutions industrielles, de l'énergie et de l'information qui ont fait que la France soit devenue tout autre chose qu'une société rurale, surtout avec l'impulsion donnée par le Plan de Charles de Gaulle et de Jean Monnet.

Par simple égard, je voudrais simplement rappeler que la rente naît de l'exploitation d'un capital qui se déprécie dans le temps (cela s'appelle l'usure) et que l'on doit renouveler sans cesse pour la maintenir. C'est le modèle capitaliste continental européen qui est obligé de créer pour aller au-delà de ses connaissances.

Or toutes les rentes que dénonce cet éminent économiste ne sont que le résultat de la nécessaire croissance de l'économie. Alors effectivement, quand on s'appelle Jacques Attali, et quand on a bloqué toutes les initiatives sérieuses de croissance physique réelle depuis au moins trente ans, alors on peut attaquer des rentes qui ne sont basées sur aucun capital, ces "rentes" n'étant finalement basées que sur les retombées de la dynamique de croissance. Effectivement, quand il n'y a plus de croissance, ça coince.

Quant aux profits des sociétés maritimes : j'aimerais lui rappeler que les Etats-Unis se sont fondés essentiellement sur la construction d'infrastructures entre la cöte Est et la cöte Ouest. Ils sont devenus riches et puissants en trouvant les ressources sur leur sol. Cela s'appelle l'investissement pour la croissance. Ils se sont opposés à la plus grande nation maritime de tous les temps qui n'a fait de son Empire Colonial qu'un pourvoyeur de matières premières pour le plus grand profit de son berceau ilien qui a utilisé toutes les inventions du continent le plus proche de lui.

Jacques Attali n'a rien compris. Il pérore. Vivement qu'il prenne une retraite soi-disant méritée.

Partager cet article

Repost 0
Bruno pour rétablir le Bon Sens
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bruno pour rétablir le Bon Sens
  • Le blog de Bruno pour rétablir le Bon Sens
  • : Parler à la fois d'économie, d'environnement et de politique, n'est-pas naturel ? C'est ce qui m'intéresse dans ce blog.
  • Contact

Recherche

Liens